La Troupe du Manoir invite … Vol au Dessus d’un Nid de Coucou

VOL AU DESSUS D’UN NID DE COUCOU

Au Dôme de Saint-Avé le samedi 16 décembre 2017 à 20h30

Tarifs :  7 euros / abonnés dôme : 5 euros / réduit : 4 euros

 

ADAPTATION DU ROMAN DE KEN KESEY

LA COMPAGNIE ARTS CROISES

METTEUR EN SCENE : SOPHIE-EMMANUELLE PETIT

CHOREGRAPHE : Solenn Toulgoat

Musique originale de Charles Petit

Comédiens :  Marie Jacq, Stéphanie Gloanec, Armelle Rabot, Faustine Leroux, Myriam Berger, Dylan Gloanec, Charles Petit, Pascale Mouney, Véronique Emberger, Jean-François Rio, Véronique Pessein, Danuta Miotk

Danseurs : Delphine Le Berre, Typhaine Toulgoat, Emmanuelle Donio, Aurélie Le Cleac’h, Aidan Cario, Léa Gaonac’h, Béatrice Garcia Corbel

Techniciens : Olivier Simon, Marie-Pier Le Page, Yann Harscoat

 

Résumé de la pièce :

Dans le monde d’un service psychiatrique arrive un nouveau pensionnaire qui va perturber l’apparente tranquillité qui y règne.

Patrick McMurphy, qui purgeait une peine dans une ferme d’Etat pour escroquerie et voies de fait, est transféré à l’hôpital afin que sa santé mentale y soit analysée. Dès son arrivée dans l’établissement, Mc Murphy impose avec lui l’image d’un homme libre et qui entend, non seulement le rester, mais également libérer les autres des règlements qui les oppriment et de ceux qui les leur imposent. Ce sera la raison de sa lutte avec la toute puissante infirmière qui dirige le service.

 

Mais un homme libre peut-il survivre dans cet univers qui est le nôtre ?

 

La compagnie :

La compagnie Arts Croisés se veut être une compagnie différente où résonnent et se réfléchissent les questions les plus vives de notre époque, où l’écrit est source de langage tant théâtral que chorégraphique et musical.

Son nom traduit bien l’idée du théâtre comme d’un espace ouvert et indéterminé où tout peut se passer, où toutes formes d’art peuvent se mêler ; s’entrecroiser pour mettre en place un lieu de création où chacune peut laisser son empreinte.

D’après le roman de Ken Kesey.
Représentation théâtrale de la compagnie Arts croisés de la Forêt Fouesnant…

Dans le monde d’un service psychiatrique, arrive un nouveau pensionnaire, Patrick Mc Murphy, qui va perturber l’apparente tranquillité qui y règne.
Patrick McMurphy, qui purgeait une peine dans une ferme d’Etat pour escroquerie et voies de fait, est transféré à l’hôpital afin que sa santé mentale y soit analysée.

Dès son arrivée dans l’établissement, Mc Murphy impose avec lui l’image d’un homme libre et qui entend, non seulement le rester, mais libérer les patients et le corps médical des lois et règlements qui les oppriment.

Ce sera la raison de sa lutte avec la toute puissante infirmière qui dirige le service
Une histoire bouleversante. Un vent de liberté.

Créée il y a cinq ans, Arts Croisés, troupe fouesnantaise d’amateurs de théâtre, de chant et de danse, est aujourd’hui présidée par Anne-Laure Brod. « Particularité de cette année : notre troupe, majoritairement féminine, défend ce texte purement masculin. Il y a un comédien et un danseur, nous sommes dix comédiennes et huit danseuses sur scène ». Auxquels il faut associer le créateur musical d’Arts Croisés, Charles Petit.

Il s’agit du troisième spectacle de la compagnie, après « Moi pour toi », la vie d’Edith Piaf et Marcel Cerdan, et « Frida Kahlo », un questionnement sur la différence. « Nous voulions repartir sur ce thème », explique Sophie Petit. « J’ai soumis une dizaine de textes à la troupe et le choix, collégial, s’est porté sur  » Vol au-dessus d’un nid de coucou », dont l’action se situe dans un hôpital psychiatrique ». La metteuse en scène souhaitait un « travail autour du corps et la névrose. L’objectif est de rentrer dans des situations, pas dans des personnages, et d’oublier l’aspect homme-femme ». Sophie Petit a donc demandé à ses danseurs et comédiens de divulguer leurs propres Tocs (Trouble obsessionnel compulsif). « Ils étaient intimement persuadés de n’en avoir aucun. Mais bien sûr, ils se trompaient ».

Le Conservatoire de danse de l’Archipel s’est pleinement associé au projet d’Arts Croisés. Solenn Toulgoat, professeure de danse contemporaine, et ses élèves participent ainsi depuis près d’un an à l’élaboration du spectacle. « Nous l’avons présenté en démonstration d’une vingtaine de minutes à la MJC de Kerfeunteun. L’accueil a été très chaleureux ».
© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/finistere/fouesnant/arts-croises-cultiver-la-difference-06-06-2017-11542887.php#hZdXuE3fl1dohset.99

Comments are closed.